Tous les articles par admin

Quatuor Simon

Dimanche 24 novembre 15 heures
salle du cinéma Le Clair
quatuor à cordes Simon
entrée 12 EUR
contact et réservation 06 82 24 00 76

Jérôme Simon et Bertrand Aimar violon, Nicolas Galière alto, Maud Simon violoncelle

ils joueront :
Beethoven le quatuor n°7
Dvořák les Cyprès romances 2, 11 et 12
Schumann le quatuor n°1

Rencontre avec Nelly Buisson

Jeudi 21 novembre 18 heures
Thiviers, bibliothèque
Rencontre avec … Nelly Buisson
Propos sur les Faïences de Thiviers
présentation de son nouveau roman
En Attendant Emma
entrée libre – manifestation gratuite

Dans son dernier roman, qui vient juste de paraître ce 9 novembre, Nelly Buisson déroule dans un hameau du pays de Thiviers une intrigue amoureuse franco-anglaise aux rebondissements multiples. On découvre assez vite que le héros anglais de l’affaire n’est pas là par hasard : descendant d’un faïencier anglais, il possède des pièces au « Rouge de Thiviers » et cherche à en savoir davantage sur leur histoire !

A mesure que se résout l’intrigue contemporaine, l’explication de l’énigme historique presque cornélienne et en tout cas tragique, apparaîtra progressivement grâce à une enquête collective, dans laquelle interviennent en arrière-plan des thibériens connus.

Tandis qu’in fine, à l’issue de l’aventure, chacun des héros romanesques trouve sa juste place en France ou en Angleterre , et peut-être, l’espoir d’un bonheur raisonnable et durable.

Plus qu’une lecture

Flore et Michel
Flore Audebeau et Michel Gendarme – photo Richard Mailfert
la grue origami du décor a été réalisée par Isabelle Jura – L’Atelier

Vendredi 8 novembre, le public thibérien a donc pu découvrir au Théâtre de Poche la pièce Origami Blues de Michel Gendarme. Une performance oscillant tour à tour entre un récit d’une grande tension, cachant autant que possible une grande indignation, et des images poétiques d’une grande sensibilité.

Dans  le contexte d’un Japon d’après-guerre sous le contrôle du vainqueur, où croisant le projet étrange (the Hiroshima Maidens) de réhabilitation aux Etats-Unis d’exactement 24 jeunes filles – sur des dizaines de milliers, et la sacralisation de la légende des Mille Grues telle qu’incarnée au Parc de la Paix par la statue de Sadako Sasaki  – qui a vraiment existé et dont l’auteur reprend le prénom, le dialogue évoque par une vie particulière brève et fictive mais si banale, le calvaire des jeunes filles victimes des brûlures de l’explosion d’Hiroshima et des leucémies foudroyantes qui sont venues plus tard, les maladies de la bombe.>La voix claire et chaleureuse de Flore Audebeau comédienne et metteur en scène  et les intonations subtiles de Michel Gendarme ont donné vie à cette pièce, qui devrait être produite à Bordeaux en 2021 par la compagnie l’Art-Hache-Scène .

Plus qu’une lecture et presque une création, quasi achevée du moins dans sa dimension sonore et radiophonique, aux intermèdes musicaux près – si tant est qu’ils soient nécessaires, à dire vrai, pendant le bord-de-scène, seule Flore la metteur en scène y pensait.

Origami Blues

Vendredi 8 novembre 20 heures 30
salle du Théâtre de Poche
Origami Blues
lecture à deux voix
entrée 10 EUR
contact et réservation : 06 82 24 00 76

Origami Blues est le titre de la dernière pièce que vient d’écrire Michel Gendarme.

Encore inédite, mais déjà connue

En effet, la dernière pièce de notre voisin de Ligueux, auteur et poète bien connu – et même pus récemment romancier, a été distinguée en 2018 lors des journées de Lyon des auteurs de théâtre, l’équivalent de la compétition pour le Goncourt quoique plus confidentiel : on va voir le théâtre plus qu’on ne le lit (et qu’on ne l’édite).

La pièce est une fiction tragique qui comme le titre le suggère quelque peu, se déroule dans un Japon sous le contrôle du vainqueur d’Hiroshima.