Image du concert de musique persane à la Filolie

Les Thibériens présents ont découvert avec intérêt une salle de réception séparable du réfectoire de la MFR à la Filoiie. Un format adaptée à une audience raisonnable (60 à 80 personnes) et une acoustique excellente, chaleureuse même, parfaite pour des concerts de musique de chambre.
Et bien sûr, juste à côté des cuisines pour le pot qui e manque jamais de suivre ce genre de manifestations.
C’est dans ce cadre.
C’est dans ce cadre qu’a été singulièrement apprécié le concert conférence de Behkameh Izadparah et Rasoul Babeï, setar et tombak.
à la Filolie

Après le concert, quelques échanges entre les spectateurs et les participants autour d’un thé (presqu’) iranien – un mélange en réalité, et des pâtisseries dont de délicieux petits sablés de farine de pois chiche au safran.

Le surlendemain lundi soir petite mise en condition musicale avant le film iranien. Une acoustique différente, un peu sèche, mais une ambiance toute aussi chaleureuse.
Et après le film, pour se remettre de l’émotion dramatique avant de se quitter, encore un peu de thé et quelques pâtisseries iraniennes. Mais préparées par Sara cette-fois (qui s’était renseignée. Mais chapeu tout de même !

au Le Calir

et bien sûr le lien vers le comte-rendu de Sudouest : cliquer ici