La Fabrique de la Fake News

Nous avons rencontré Paul Bernard à Besançon. Si Tristan est connu à Paris (et en réalité dans la France entière), Paul est illustre à Besançon.


image Wioédia

Un jour où Bernard est revenu dans cette vieille ville espagnole qui l’a vu naitre comme le grand Hugo 64 ans avant lui.
Légèrement flagorneur, nous sommes aller le visiter pour lui demander conseil, sachant qu’il sait manier les mots.
– Maître, nous préparons une manifestation de grande ampleur (essayons d’être pris au sérieux), divertissante, littéraire, artistique et musicale. Pouvez-vous nous aider à en choisir le titre le plus accrocheur ?
– Fort bien. Chers Amis, y aura-t-il de la trompette ?
– Nous l’espérons, Maître. Et peut-être aussi quatre tubas d’harmonie.
Visiblement satisfait :
– Très très bien ! J’adore les tubas. Ce sont eux qui tiennent la tension de la Marche au Supplice. Et il y aura des tambours aussi peut-être ?
– Des tambours doute non, Maître, mais toutes sortes de percussions, certainement.
– C’est parfait ! Alors, appelez-la « Avec Tambours et Trompettes !
On remarquera que ce n’est pas exactement cette version qu’on trouve sur Googl – méfiez-vous des fake news …